Entre mariage et couvent

Destins de Fribourgeoises au XVe siècle (tour scénarisé)

Dans le décor d’époque de la Basse-Ville, Claire de Gruyère, veuve et marchande de drap, emmène le public à la rencontre des Fribourgeoises. Les dialogues reflètent la condition des femmes et les événements qui agitent alors la ville.

On y rencontre une mariée au lendemain de ses noces, une jeune fille prête à entrer au couvent de la Maigrauge, une béguine qui a choisi de se consacrer pour un temps à soigner les malades et animer comme une sorte de pleureuse les cérémonies religieuses.

Cette galerie de portraits serait incomplète sans celui de la prostituée, et la scène rappelle qu’au Moyen-Âge la prostitution était officiellement organisée : les autorités fribourgeoises ont ouvert un bordel public en 1413.

Ces réalités de vie contrastent avec le discours dominant tenu à l’époque sur les femmes, qui valorise au plus haut point la virginité.